kebele 1


Une étape solidaire à Débré-Tabor, par TDS

Les sites touristiques de Lalibela, Gondar et Bahar-Dar entourent Débré-Tabor. L'hospitalité remarquable et la rencontre des habitants de Débré-Tabor méritent aussi le détour, tout comme les échanges au travers de l'artisanat, la cuisine locale, l'agriculture, les écoles, la culture, les paysages... et les projets d'AVEC l'Ethiopie.
Débré-Tabor est désormais une étape de tourisme solidaire, par la complicité de deux associations : Tourisme développement solidaire (TDS) & AVEC l'Ethiopie.

TDS est une association angevine qui, comme son nom l'indique, propose de voyager "autrement" : tourisme respectueux et équitable, fondé sur les rencontres et les échanges avec les populations, dans des communautés qui s'organisent pour valoriser leurs villages, leurs traditions, leurs cultures.

Depuis 2016 au catalogue TDS, le séjour solidaire éthiopien, inclut 5 jours à Débré-Tabor et ses environs :
"L'Ethiopie offre une histoire et une culture fascinantes. Les habitants de Débré-Tabor vous accueillent avec un grand sens de l'hospitalité et vous font partager leur quotidien. Visites des spectaculaires églises rupestres de Lalibela pour découvrir l'héritage chrétien orthodoxe, des chutes du Nil bleu, du Lac Tana et ses monastères, découverte d'une grande variété de paysages..."
 
Ce séjour repose sur les engagements du tourisme équitable : des groupes réduits de voyageurs (6 à 12) permettant convivialité et plaisir; un enrichissement humain; le temps laissé aux rencontres ; l'hébergement en confort simple et respectueux de l'environnement ; des séjours qui favorisent l'économie locale et des projets de développement, décidés et gérés par les communautés.

Ces engagements ont motivé notre collaboration avec TDS. ➡️ https://www.tourisme-dev-solidaires.org/

Le programme comprend :

-          visite du marché local et du marché au bestiaux le lundi
-          visite de villages typiques situés près de Débré Tabor : village potier, Magera (spécialité cuir), village apicole, village avec chute d’eau
-          visite de l’école de Tsagur et initiation à l’amharique avec des élèves d’une école de Debré Tabor
-          repas chez l’habitant dans le kébélé 1 à Medialem avec un partage sur la cuisine et les coutumes
-          spectacles de musique et de danses

Plusieurs groupes français ont participé à ces voyages dont 8 groupes soit 80 personnes en 2018.