Mise à jour : 05/01/23

Création d'un refuge pour les jeunes filles fuyant le mariage précoce par le Farta Wereda


Le refuge accueillera une vingtaine de jeunes filles de 10 à 18 ans fuyant le mariage précoce. Elles seront encadrées par deux employées, des éducatrices, des assistants sociaux et une policière qui assurera leur sécurité. Les filles auront la possibilité de rester un mois ou un mois et demi, le temps de trouver une solution viable pour leur avenir (conciliation avec la famille, hébergement par une famille d'accueil ou autonomie de la jeune fille).

Mise à jour : 01/09/22

Projet de serviettes périodiques


En 2022 un projet de réalisation de serviettes périodiques lavables a été mis en place. Celles-ci ont été cousues par des couturières locales et distribuées à 50 filles. Elles sont en phase de test jusqu'au mois de mars 2023. Après retour des impressions des filles, les ajustements nécessaires seront à effectuer en 2023.

Mise à jour : 18/03/20

Campagne de sensibilisation à l'hygiène menstruelle pour les collégiennes de Tsagur School


En moyenne, une femme passe 2 280 jours de sa vie à avoir ses règles. En Ethiopie ce sujet reste tabou et est peu abordé dans la famille ou à l'école.
Chez de nombreuses femmes, elles arrivent alors qu’elles sont encore enfants. Il y a souvent peu d’explications là-dessus. Cela peut rapidement créer un tabou et une gêne.

Les moyens de protections que nous connaissons en France sont très peu abordables financièrement en Ethiopie. A Débré-Tabor, moins de 50% des femmes peuvent se permettre de s’en procurer : elles font alors avec les « moyens du bord » (ce qui peut engendrer de nombreux désagrements et infections).

Chez les jeunes filles scolarisées, c’est un vrai problème d'autant plus que les règles peuvent arriver très tôt. Elles sont souvent contraintes de s’absenter de l’école durant leurs cycles, faute de protections périodiques adaptées.

L’association a décidé de créer une action à ce sujet. Nous souhaitons centrer, dans un premier temps, cette aide pour les jeunes filles de l’école rurale de Tsagur. Le but est de limiter le décrochage scolaire et de leur faire appréhender au mieux leur vie de jeune femme.


Le projet se déroulera en deux phases :

🔸 Premièrement, il nous semble essentiel d’apporter de l’information aux sujets de la puberté, des règles et de la contraception en collaboration avec l'intervenante référente de l'école sur ce sujet. Des temps d’échanges se dérouleront dans l’école. Les enfants seront séparés en petits groupes non-mixtes. Les garçons auront les mêmes informations que les filles.  L'association proposera des outils pédagogiques travaillés avec des partenaires français et éthiopiens et approuvés par les autorités locales.

🔸 Dans un second temps, nous aimerions pouvoir fournir des serviettes hygiéniques lavables à toutes les jeunes filles. Nous réfléchissons à la possibilité d’en fabriquer sur place ou de s'en procurer dans des fabriques locales.

Nous sommes plusieurs personnes à travailler sur ce projet (en France comme en Ethiopie) afin qu’il puisse se mettre en place dans les meilleures conditions.

IMG_0184.JPG